Comment mettre en place un PAI

Comment mettre en place un PAI

Par Sylvain Poncet, publié le mardi 9 octobre 2018 16:18 - Mis à jour le mercredi 10 octobre 2018 09:39

 

Un projet d'accueil individualisé (PAI) est mis en place lorsque la scolarité d'un élève, notamment en raison d'un trouble de santé invalidant (pathologies chroniques, intolérances alimentaires, allergies), nécessite un aménagement (suivi d'un traitement médical ou protocole en cas d'urgence). Hormis les aménagements prévus dans le cadre du PAI, la scolarité de l'élève se déroule dans les conditions ordinaires.

Initiative

Ces aménagements sont engagés à la demande de la famille auprès de Mme Sage, infirmière, et/ou du chef d'établissement, mais jamais sans l'accord de la famille.

Concertation médecins/famille

Le médecin scolaire et/ou le médecin traitant rencontrent l'élève et sa famille afin de cerner les besoins de l'élève. À partir des informations recueillies, le médecin scolaire déterminera les aménagements susceptibles d'être mis en place. 

Élaboration

Ce document organise, dans le respect des compétences de chacun et compte tenu des besoins spécifiques de l'élève, les modalités particulières de prise en charge, globalement en tenant compte des éléments médicaux qui nécessitent une attention et des gestes précis, et fixe éventuellement les conditions de cette prise en charge.

Le PAI est un dispositif interne. Le chef d'établissement est donc responsable de sa rédaction et de son application. Afin de respecter le code de déontologie, aucun diagnostic médical ne peut apparaître sur ce document.

Avec l'accord de la famille, toutes les informations pouvant être utiles à la prise en charge de l'élève pourront être jointes au projet. Il s'agit notamment des informations sur :

  • les régimes alimentaires à appliquer ;
  • les conditions des prises de repas ;
  • les aménagements d'horaires ;
  • les dispenses de certaines activités incompatibles avec la santé de l'élève, les activités de substitution proposées.

Signature du protocole

Le projet d'accueil individualisé est signé par les différents partenaires convoqués au préalable par le chef d'établissement : la famille, le médecin traitant ou le spécialiste qui suit l'enfant, le chef d'établissement, le médecin de l'éducation nationale, l'infirmier(ère) scolaire. Le professeur principal et, en fonction des situations d'autres professeurs, peuvent également être conviés lors de la signature du PAI. 

Diffusion

Elle se fait au sein de la communauté éducative et auprès de tous les partenaires concernés. Le respect du secret professionnel est une obligation générale et absolue qui s'impose aux médecins et aux infirmiers. Aussi, si certains aspects médicaux sont évoqués, ce doit être avec l'accord des familles et sous contrôle du personnel médical.

Durée de validité

Le PAI est lié à la pathologie ou au trouble constaté pendant l'année scolaire. Il peut donc être établi pour une période allant de quelques jours à une année scolaire. Il peut également être reconduit d'une année sur l'autre (réactualisation). En cas de voyage scolaire ou de sortie pédagogique, le PAI doit être revu et adapté.